Le cariste, aussi appelé commis d’entrepôt ou opérateur de chariot élévateur, est un acteur de la chaîne d’approvisionnement. Il doit être formé, compétent et extrêmement précautionneux dû au maniement d’engins spécifiques et de biens.

24 avril 2024 • FED Supply • 7 min

Le metier de cariste

Nos experts du recrutement en logistique vous ont concocté la fiche métier du cariste pour que cet emploi n’ait plus de secrets pour vous !

Qu’est-ce qu’un cariste: définition

Le cariste est le spécialiste de la conduite d'équipements de levage comme les chariots élévateurs. Il est chargé de déplacer des marchandises dans un entrepôt ou un centre de distribution en toute sécurité. L’appellation “cariste” vient d’ailleurs du latin carrus qui veut dire “chariot”. 

Il s’agit d’un emploi en supply chain qui intervient dans les maillons finaux. Avec l'augmentation des volumes de production et du commerce, ainsi que la complexité croissante des chaînes d'approvisionnement, il est devenu essentiel d'avoir des professionnels formés et spécialisés dans la manipulation d'équipements de levage. Leur expertise garantit un mouvement fluide et sécurisé des marchandises, ce qui contribue à la productivité et à l'efficacité des opérations logistiques.

Que fait un cariste ?

Le cariste a la charge de la conduite des chariots élévateurs. Leur rôle consiste à la transportation des biens et des matériaux sur leur lieu de travail, souvent un entrepôt.

Il peut être amené à manier différents engins de transports au sein d’un entrepôt, comme un tracteur ou un chariot élévateur, pour déplacer les palettes chargées de produits arrivées en camion et les placer en entrepôt. Ce n’est pas un métier aussi simple qu’il n’y paraît, car la responsabilité en termes de sécurité est conséquente.

Les tâches et responsabilités du cariste

En fonction de son lieu de travail et de la confiance qui lui est accordée, le cariste ou commis d’entrepôt peut remplir différentes fonctions:

  • Contrôler l’arrivage de la marchandise et remplir la paperasse relative à l’arrivage pour établir la conformité ou non avec les fournisseurs;
  • Stocker la marchandise reçue en manipulant le chariot élévateur pour optimiser les places de rangement;
  • Gérer les stocks et optimiser l’aménagement de l’espace de l’entrepôt où il opère;
  • Ressortir la marchandise à la venue du transporteur pour charger le camion qui partira en direction du point de vente ou directement du client;
  • Informatiser les informations d’arrivages et de départs sur des logiciels spécialisés.

Le cariste doit vraiment être au fait des normes de sécurité relatives à tous les engins de transport qu’il manipule. S’il peut participer aux tâches informatiques reliées à la logistique et la maintenance, il doit surtout s’occuper de tâches physiques et dangereuses, surtout lorsqu’il s’agit de déplacer de lourdes marchandises en hauteur.

Quelles compétences sont attendues pour un cariste ?

Des compétences précieuses sont attendues pour le métier de cariste. On peut citer notamment:

  • Une bonne forme physique et endurance – le métier de cariste est physiquement fatigant. Il faut dès lors posséder une bonne condition et une certaine endurance pour ne pas trop se fatiguer.
  • Être dynamique et efficace – toujours occupé, souvent dans un environnement bruyant et très grand, le cariste est toujours en mouvement. C’est un métier idéal pour les personnes qui ne tiennent pas en place et qui aiment varier les tâches. Ce dynamisme doit être mis au service d’une bonne efficacité, pour agir rapidement en fonction des demandes.
  • Être consciencieux et minutieux – le maniement de chariots élévateurs nécessite une extrême minutie car il faut saisir certaines palettes parfois très haut et au centimètre près. De même, être consciencieux au niveau des normes de sécurité est essentiel pour éviter tout accident sur le lieu de travail.
  • Être organisé pour la gestion des stocks – Savoir où se situe telle marchandise, connaître l’emplacement exact de chaque item permet de sauver un temps considérable au cariste et conséquemment au processus de la chaîne d’approvisionnement tout entier.

Au niveau des compétences techniques, de type hard skills, on peut mentionner aussi:

  • Maîtrise de la conduite des équipements de levage – Opération efficace des chariots élévateurs, transpalettes, gerbeurs, etc.
  • Connaissance des règles de sécurité – Application des protocoles de sécurité dans la conduite et la manipulation des charges.
  • Gestion des stocks – Suivi précis des mouvements de marchandises et identification des erreurs d'inventaire.
  • Compétences en manutention de charges – Manipulation sûre et efficace des charges en respectant les limites de poids.
  • Maintenance de base des équipements – Réalisation des tâches de maintenance préventive telles que l'inspection et le nettoyage quotidiens.

Faut-il une licence pour conduire un chariot élévateur?

Oui! Au Québec, la CNESST demande aux caristes de posséder une formation conforme au RSST, car la pratique de ce métier nécessite absolument un maximum de précautions sécuritaires au vu des charges lourdes déplacées.  

Quel est l’âge minimum requis pour conduire un chariot élévateur?

L’âge minimum requis pour conduire un chariot élévateur et ainsi devenir cariste est de 16 ans. Au Québec, l'âge minimum requis pour être cariste est de 16 ans. Cette information est stipulée dans le Règlement sur la santé et la sécurité du travail (S-2.1, r. 13) du gouvernement du Québec.

Comment devenir cariste au Québec?

Il est possible de devenir cariste sans posséder de diplôme. En revanche, il est obligatoire depuis janvier 2007, d’après le Règlement sur la santé et la sécurité au travail d’avoir suivi une formation pour exercer cet emploi, formation qui peut être dispensée par l’employeur.

L’article 256.3 de ce règlement soulève notamment l’importance d’avoir reçu une formation qui aborde “les notions de base relatives aux chariots élévateurs [et] les règles et mesures de sécurité”. Plusieurs organismes proposent la formation de cariste. Une portion théorique et une pratique débouchent sur l’obtention du précieux permis.

Formation de cariste à Montréal

À Montréal, il existe plusieurs écoles qui dispensent la formation de cariste. En voici quelques-unes pour vous aider dans vos recherches. 😊

Salaire d’un cariste au Québec

Au Québec, ce serait plutôt autour des $49 000 à l’année, presque 50 000$ (selon la moyenne établie par Indeed). La moyenne à l’échelle du Canada est sensiblement la même.

Y a-t-il des perspectives d’évolution à ce métier ?

Il est possible de progresser vers les métiers de chef cariste, responsable d’entrepôt, ou de se diriger vers d’autres métiers de la chaîne d’approvisionnement, comme responsable logistique. Pour pouvoir évoluer plus simplement, la possession d’un DEC en logistique est plutôt recommandée.

Les caristes sont-ils en demande?

La demande pour les caristes est forte dans divers secteurs d'activité au Québec, notamment:

  • Logistique et entreposage
  • Manufacturier
  • Commerce de détail
  • Alimentation et boissons
  • Construction

Plusieurs facteurs contribuent à la forte demande pour les caristes au Québec, on peut penser déjà à la croissance du commerce électronique mais également à la pénurie de main-d’œuvre qualifiée.

À la recherche d’un emploi de cariste à montréal ?

Le métier de cariste a ce gros avantage de toujours nécessiter de main-d’œuvre. Le besoin en recrutement est grand, et vous pouvez évoluer dans un secteur majeur de la chaîne d’approvisionnement au travers de ce poste.

Vous êtes à la recherche d’un poste de cariste à Montréal? Jetez un œil régulier à nos offres d’emploi en logistique et transport ou envoyez-nous votre candidature spontanée directement. Trouvez rapidement votre prochain emploi avec Fed Supply!