Élément clé dans le processus TI, l’analyste support applicatif est un métier souvent difficile à résumer tant ses tâches variées font de lui un professionnel polyvalent.

30 janvier 2023 • FED IT • 5 min

Analyste support applicatif salaire

Comment devenir analyste support applicatif, quel est son salaire? Notre agence de placement TI brosse le portrait de ce métier mal compris!

Que fait un analyste support applicatif?

L'analyste support applicatif est responsable de la maintenance et du développement des applications informatiques utilisées par une entreprise. Il travaille en étroite collaboration avec les utilisateurs pour comprendre leurs besoins et les aider à résoudre les problèmes liés aux applications.

Il est également chargé de la mise en place de nouvelles applications et de la mise à jour des applications existantes. Il opère sensiblement à la manière d’un médecin: il écoute, analyse, et trouve les solutions aux symptômes décrits.

Définition du support applicatif

Le support applicatif contient une dimension service client à ne pas négliger. Le but est de récupérer le plus d’informations possible auprès de la clientèle de sorte à pouvoir corriger l’application concernée et optimiser la fluidité d’utilisation et la satisfaction des utilisateurs.

Ce support est bénéfique pour tout type d’utilisateur de l’application, que ce soient les employés de l’entreprise, la direction, mais aussi les clients. Ainsi, un analyste de support applicatif peut opérer dans bon nombres d’entreprises différentes qui nécessitent l’utilisation d’applications tant côté interne qu’externe.

Différence entre un analyste support informatique et un analyste support applicatif

Le support applicatif et le support informatique sont deux disciplines distinctes. Un profil junior en sortie d’études peut vouloir postuler pour l’une ou l’autre. Toutefois, il est important de bien comprendre la différence.

  • Le support applicatif s’oriente vers les logiciels, les applications ou les bases de données.
  • Le support informatique s’axe plutôt vers les réseaux, les systèmes et infrastructures techniques.

Les compétences recherchées ne seront donc pas les mêmes. Le support applicatif implique à la fois un support technique et humain auprès des clients, tandis que le support informatique se tournera plus vers l’aspect technique.

Les tâches principales d’un analyste support applicatif

Concrètement, un analyste support applicatif est à l’écoute des retours des utilisateurs, surveille l’application et remédie aux problématiques à la fois décelées au travers de ses analyses, mais aussi des retours reçus.

En fonction de l’entreprise pour laquelle il travaille, l’analyste support applicatif peut avoir d’autres responsabilités. Les tâches principales de l'analyste support applicatif incluent:

  • L’écoute client au travers des différents canaux pour traiter les plaintes, requêtes;
  • L’identification d’erreurs techniques pour améliorer les performances de l’application en question;
  • La résolution des incidents et des problèmes liés aux applications;
  • La mise en place de nouvelles applications et la mise à jour des applications existantes aux côtés des ingénieurs;
  • La participation à la conception, à la mise en place et à l'optimisation des processus d'affaires;
  • La participation à la gestion des projets liés aux applications.

Ces tâches variées font de l’analyste support applicatif un véritable couteau suisse qui travaille aux côtés des autres emplois IT sur un projet comme l’ingénieur logiciel.

Les compétences attendues de l’analyste support applicatif

À la fois parce qu’il interagit avec son équipe, les clients et sa hiérarchie, mais aussi parce qu’il détient des responsabilités d’analyste et de résolutions techniques, l’analyste support applicatif doit posséder des compétences variées et pointues. On peut y inclure des connaissances techniques :

  • Posséder de solides connaissances en informatique et en développement d'applications;
  • Connaître les systèmes d'exploitation et des bases de données;
  • Maîtriser certains langages informatiques comme le langage SQL, le HTML ou le Java;
  • Comprendre les logiciels de gestion informatique et analyser les besoins des utilisateurs.
  • Comprendre les besoins des utilisateurs et à les aider à résoudre les problèmes, ce, en étant empathique, accessible et digne de confiance;
  • Travailler en équipe et communiquer efficacement, en étant à l’écoute, fiable et en maîtrisant l’anglais et le français à un très haut niveau;
  • Gérer les projets et respecter les délais en étant capable de prioriser les informations et les remontées techniques.

À cela s’ajoutent les compétences interpersonnelles nécessaires:

Quelle formation est requise pour un analyste support applicatif au Québec?

Un emploi en support applicatif nécessite de solides connaissances en informatique. Les diplômes les plus couramment requis pour le devenir sont un diplôme en informatique ou en génie logiciel, et une expérience professionnelle dans le domaine TI est fortement appréciée.

Posséder des certifications informatiques est un gros plus dans cette profession.

Salaire d’un analyste support applicatif

Le salaire d’un analyste support applicatif au Québec peut varier de 58 000 à 70 000$ et plus sur une base annuelle. Cela dépend de l’entreprise pour laquelle travaillera l’analyste, s’il s’agit d’un petit cabinet d’avocats ou d’une grande compagnie aérienne., par exemple.

Fed IT vous assiste pour trouver un emploi en informatique

Si vous êtes à la recherche d’un emploi en support ou dans tout autre domaine TI, Fed IT est votre agence! N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre processus de recrutement et comment nous pouvons vous aider à dénicher l’emploi qui aidera votre carrière. Vous pouvez aussi nous envoyer votre candidature spontanée: nous allons voir ce que nous pouvons faire. 😊