Lors d’un entretien, le langage corporel traduit vos émotions et votre état d’esprit. Une poignée de main trop molle, un regard fuyant, une main qu’on passe un peu trop souvent dans ses cheveux peuvent rapidement être interprétés en votre défaveur.


12 février 2024 • FED Group • 8 min

Langage corporel en entretien

Découvrez avec notre cabinet de recrutement en comptabilité les gestes qui vous trahissent et ceux à privilégier face à un employeur.

Le langage corporel, qu’est-ce-que c’est ?

Le langage corporel, également appelé communication non verbale, englobe l'ensemble des expressions, gestes, postures et mouvements du corps qui communiquent des informations sans recourir aux mots. Il constitue une forme importante de communication humaine, reflétant souvent les émotions, les intentions et les attitudes d'une personne.

Pourquoi est-ce important?

La gestuelle joue un rôle important en entretien d’embauche et influence – consciemment ou non – le recruteur dans son choix du bon candidat. On parle notamment de synergologie, qui est Haut du formulaire

l'étude du langage non verbal et des gestes pour décoder les pensées et les émotions d'une personne.

Votre attitude en entretien est un témoignage supplémentaire pour le recruteur

Un CV bien rempli, une motivation à toute épreuve et un discours sans faille sont des atouts de taille en entretien d’embauche. Ils ne valent cependant pas grand-chose s’ils ne sont pas en accord avec votre attitude. En effet, des détails infimes et des gestes qui vous semblent anodins peuvent révéler vos émotions ou des éléments de votre personnalité, influençant le recruteur dans l’opinion qu’il se fera de vous.Lors d’une première rencontre, professionnelle ou non, c’est inévitable: le cerveau procède à cette « évaluation » pour savoir si la personne face à lui est sérieuse, fiable et sympathique. Un ressenti qui se base pour l’essentiel sur le langage corporel et les expressions du visage.

Ce ressenti presque inconscient peut être utilisé comme un atout en entretien: le langage corporel devient alors un argument supplémentaire pour convaincre le recruteur de vos qualités. Pour cela, il est primordial de mesurer la portée de chacun de ses gestes. Alors préparez-vous pour votre entretien d’embauche au travers de ces conseils.

Maîtriser le langage non verbal face à un recruteur

Plus un geste est répété, plus il se remarque et devient significatif aux yeux du recruteur. Votre langage corporel en entretien peut ainsi vous valoriser ou vous faire passer à côté d’un poste s’il n’est pas maîtrisé.

Attention à votre posture

Une posture trop détendue, avachie sur votre siège par exemple, peut donner une impression de nonchalance. Attention aussi aux jambes que l’on croise et décroise sans cesse, geste qui pourrait laisser penser que vous vous ennuyez.

Pour éviter cette erreur en entretien et plutôt renvoyer l’image d’une personne de confiance et impliquée dans la conversation, une position droite, le cou allongé et le buste légèrement en avant sont préconisés.

La poignée de main

La poignée de main est également très éloquente: trop molle, elle donne l’image d’une personne passive, timide ou sans initiative. Trop ferme, elle est associée à une assurance surjouée et à une volonté de dominer l’autre.

Préférez une poignée de main ferme, sans pour autant broyer la main de la personne face à vous, en la regardant dans les yeux. L’usage veut par ailleurs que ce soit le recruteur qui tende la main en premier, car rien ne vous dit aujourd’hui que cette action ne le mettrait pas mal à l’aise. Les contacts se sont quelque peu raréfiés depuis la pandémie, aussi une simple salutation de loin suffit parfois!

Le contact visuel

Le manque de contact visuel est un autre élément du langage corporel en entretien qui peut vous trahir. Un regard fuyant ou rivé sur vos chaussures peut être perçu comme un excès de timidité ou un manque de sincérité. Inutile de fixer le recruteur pendant toute votre rencontre pour autant, au risque de l’effrayer: tout est dans la mesure.

Une approche équilibrée consiste à établir un contact visuel régulier tout au long de l'entretien, en particulier lorsque vous parlez ou écoutez attentivement. Cela démontre votre engagement et votre intérêt pour la conversation. Puis un contact visuel adéquat contribue à établir une connexion humaine: vous allez renforcer la confiance entre vous et le recruteur.

Croiser les bras, signification

Croiser les bras est un geste fréquemment observé dans divers contextes, y compris lors d'un entretien d'embauche. Dans de nombreux cas, on peut l’interpréter comme un signe de défense, de fermeture ou de résistance.

Lorsque les candidats croisent les bras pendant un entretien, cela peut indiquer un certain niveau de stress, de nervosité ou même de méfiance. Si vous savez que vous avez tendance à le faire quand vous manifestez ces émotions, essayez d’y veiller pour ne pas les traduire!

Cela dit, parfois, croiser les bras peut simplement être un moyen de se sentir plus à l'aise. Dans ce cas, cela doit être fait de manière décontractée, avec un sourire, pour éviter de donner une impression négative au recruteur.

D’autres formes de langage corporel

Les candidats en mouvement perpétuel ont aussi un comportement révélateur. Jouer avec ses cheveux, se gratter le menton sans cesse ou toucher ses mains trahissent une personne sujette au stress et qui manque de confiance en elle. Dans le langage non verbal, ces “tics” sont en effet associés à un besoin de se réconforter.

Comment positionner ses mains lors d'un entretien d'embauche ?

Lors d'un entretien d'embauche, le positionnement des mains est un aspect important du langage corporel. Il est recommandé de maintenir ses mains de manière naturelle et décontractée. Préférez un placement neutre, tel que les mains posées légèrement sur la table ou sur vos genoux lorsque vous êtes assis.

Jouer avec ses mains de manière excessive peut indiquer une anxiété ou un manque de confiance. Ne tripotez pas des objets ou vos doigts, car cela peut distraire le recruteur et donner une impression d'incertitude. En ce qui concerne la question de savoir si mettre ses mains sur la table ou sur soi, cela dépend du contexte et de votre propre confort. Poser légèrement vos mains sur la table peut exprimer l'ouverture et la transparence, mais cela doit se faire de manière décontractée.

Et pour le sourire?

Dernier élément, le sourire joue un rôle majeur dans l’image que l’on renvoie. L’absence de sourire dénote une impression de froideur, et instaure une certaine distance, tandis qu’un sourire franc évoque la sympathie, la confiance et la chaleur. Là aussi, gare à ne pas en abuser. Un sourire constamment vissé sur les lèvres peut être vu comme un signe d’hypocrisie ou de simplicité d’esprit.

Alors, comment avoir un bon langage corporel?

Le langage corporel a un impact réel sur la perception que votre entourage a de vous, y compris dans le milieu professionnel. Néanmoins, inutile d’essayer de contrôler chacun de vos mouvements. Se montrer naturel et intéressé reste la meilleure manière de convaincre un recruteur.

Voici une petite liste de comportements à adopter en entretien d’embauche, afin de favoriser votre langage corporel:

  • Établissez un contact visuel régulier pour montrer votre engagement et votre intérêt.
  • Maintenez une posture droite et ouverte pour exprimer la confiance, évitez les postures fermées qui peuvent donner une impression d'insécurité.
  • Offrez une poignée de main ferme mais pas trop serrée en signe de professionnalisme. Si le recruteur ne vous tend pas la main, saluez-le avec un grand sourire.
  • Utilisez des gestes naturels et contrôlés pour renforcer votre communication, évitez les gestes agités ou excessifs qui pourraient distraire.
  • Gardez une expression faciale positive et professionnelle pour transmettre une attitude favorable.
  • Montrez que vous écoutez attentivement en hochant légèrement la tête et en posant des questions pertinentes.
  • Souriez de manière naturelle pour créer une atmosphère positive, mais n'en abusez pas pour ne pas paraître trop décontracté.
  • Évitez les regards fuyants, mais ne fixez pas le recruteur de manière intense. Gardez un équilibre dans le contact visuel.
  • Choisissez une tenue professionnelle adaptée au secteur d'activité de l'entreprise.
  • Contrôlez votre respiration pour maintenir la calme et la confiance, surtout en cas de stress.

Si vous parvenez à appliquer ces conseils, vous devriez être paré pour réussir votre entretien d’embauche!

Ayez une attitude gagnante lors de votre entretien pour maximiser vos chances!

Le Groupe Fed s’engage à vous donner de nombreux conseils pour réussir à trouver un emploi.

Et si vous recherchez un emploi en comptabilité, n’hésitez pas à regardez nos offres ou à envoyer votre candidature spontanée! 😊