Parmi les grandes décisions d’une carrière professionnelle, il y a celle de reconnaître que notre travail actuel nous dessert plus qu’il nous sert, et qu’il est temps de démissionner. Si la décision n’est pas facile à prendre, l’annoncer à son employeur l’est encore moins.

20 décembre 2023 • FED Group • 12 min

Comment annoncer sa démission à son employeur

Alors, comment bien quitter son emploi et faire les choses dans les règles de l’art? Fed Manutech et ses experts de l’emploi vous répondent.

Avant toute chose, on ne succombe pas à ses émotions

Démissionner d'un emploi peut être une démarche motivée par une multitude de sentiments, allant de la frustration envers son employeur, à la perception d'une incompatibilité de valeurs avec l'entreprise, en passant par le sentiment d'injustice.

Ces émotions, bien que légitimes, doivent être appréhendées avec précaution. La colère, souvent présente dans le contexte d'un départ, peut nuire à la clarté de notre communication et compromettre nos relations professionnelles.

De même, l'anxiété liée à l'inconnu et l'euphorie d'un nouveau départ peuvent également impacter notre capacité à prendre des décisions rationnelles. Cela aide de reconnaître ces émotions tout en les maîtrisant pour éviter des réactions impulsives et préjudiciables.

Pourquoi, alors, est-il si crucial de rester calme et rationnel dans ces moments délicats?

Tout d'abord, une communication empreinte de calme et de rationalité favorise un échange ouvert et constructif avec votre employeur. Cela permet non seulement d'exprimer vos motivations de manière claire, mais également d'ouvrir la porte à une discussion équilibrée sur les raisons de votre départ.

Des conseils utiles

  • Prenez du recul avant d'agir: Avant de prendre des décisions impulsives, donnez-vous le temps de réfléchir. Prenez du recul pour évaluer vos motivations profondes et assurez-vous que votre décision est bien fondée.
  • Identifiez vos émotions: Reconnaissez et identifiez vos émotions. Comprenez pourquoi vous ressentez ce que vous ressentez. Cette prise de conscience est le premier pas vers une gestion émotionnelle plus efficace.
  • Écrivez vos sentiments: Mettez par écrit ce que vous ressentez. Cela peut vous aider à clarifier vos pensées et à prendre du recul par rapport à vos émotions. Vous pourriez rédiger une lettre non envoyée à votre employeur pour exprimer vos sentiments de manière cathartique.
  • Consultez un ami de confiance: Parlez de vos émotions avec quelqu'un en qui vous avez confiance. Un mentor, un ami, peut vous offrir des perspectives extérieures et des conseils impartiaux.
  • Visualisez l'avenir: Pensez à la manière dont votre décision de démission s'inscrit dans votre avenir professionnel. Visualisez les opportunités et les avantages qui découleront de ce choix, ce qui peut aider à atténuer l'anxiété.
  • Établissez un plan d'action: Une fois vos émotions clarifiées, élaborez un plan d'action structuré pour votre démission. Cela peut inclure la rédaction d'une lettre formelle, la planification d'une réunion avec votre employeur, et la préparation de la transition avec votre équipe.

Maintenant qu’on gère un peu mieux nos émotions, qu’on est sûr de la suite, voyons comment annoncer sa démission à son employeur de la bonne façon.

Comment bien quitter son emploi: 5 conseils d’or

Annoncer sa démission demande de la préparation, comme un peu toutes les étapes liées à l’emploi. Vous ne pouvez pas quitter votre emploi sans quelques interactions essentielles. Heureusement, nous sommes là pour vous y aider!

1. Préparez vos arguments

Avant d'entamer le processus de démission, il est impératif de préparer soigneusement vos arguments pour assurer une communication claire et respectueuse. Voici quelques conseils pratiques pour bien préparer les raisons de votre départ :

Avant de communiquer votre décision, prenez le temps de réfléchir profondément aux raisons qui vous poussent à quitter votre poste. Identifiez les aspects spécifiques qui contribuent à cette décision, que ce soit le désir de relever de nouveaux défis, des opportunités de croissance personnelle, ou des considérations liées à l'environnement de travail.

Exprimez clairement vos objectifs professionnels futurs. Que ce soit pour explorer de nouvelles perspectives, acquérir des compétences spécifiques, ou poursuivre une passion, avoir une vision claire de votre avenir professionnel renforcera la crédibilité de votre démarche.

Lorsque vous préparez vos arguments, mettez l'accent sur les expériences positives que vous avez vécues dans l'entreprise. Cela peut inclure les compétences acquises, les projets réussis, ou les relations professionnelles constructives. Montrer votre appréciation pour ces aspects contribue à une transition plus harmonieuse.

Préparez-vous à répondre aux questions que votre employeur pourrait poser concernant votre départ. Soyez prêt à fournir des explications claires et concises sans entrer dans des détails excessifs. Cela démontre une approche réfléchie et professionnelle de votre décision.

2. Communiquez votre démission à l’oral, puis à l’écrit

Pour qu’une démission soit actée, il faut la transmettre à l’écrit, à travers une lettre formelle ou un courriel. Le but est de conserver une preuve de la date où vous avez formulé le souhait de quitter votre emploi.

Cela dit, nous vous conseillons de l’annoncer à l’oral en premier lieu, de sorte à ne pas paraître vindicatif, ou que cela sorte de nulle part.

Selon la réaction de votre employeur, l’idéal restera tout de même d’effectuer un court entretien après avoir officialisé votre demande à l’écrit, afin que toutes les parties prenantes ne soient pas victimes de leurs émotions.

Vous avez les vôtres, et l’employeur a les siennes. S’il souhaite discuter aussitôt, lisez la suite de nos conseils.

Pour ce qui est de la lettre qui suivra, sa structure doit être claire, débutant par une salutation professionnelle et se poursuivant par une déclaration précise de votre intention de démissionner.

On évite toute ambiguïté dans l'explication des raisons sans entrer dans des détails personnels. L’employeur n’a pas besoin de vos justifications éternelles sur papier.

Exprimez votre gratitude envers l'entreprise pour les opportunités et expériences acquises. Mettez en avant les collaborations positives et les aspects enrichissants de votre parcours professionnel au sein de l'équipe.

Maintenez un ton professionnel et respectueux tout au long de la lettre, même si vos raisons de départ sont liées à des défis rencontrés, et même si d’ordinaire, vous communiquez d’un ton informel avec l’employeur.

Pour rester crédible, on conseille toujours une relecture attentive de votre lettre est recommandée pour détecter d'éventuelles erreurs grammaticales ou de syntaxe. On a dit qu’on démissionnait avec classe!

3. Lors de l’entretien, soyez honnête et constructif

L’employeur risque fortement de vous demander un entretien si vous ne l’avez pas convenu auparavant. Les choses sérieuses commencent.

Votre employeur peut manifester plusieurs réactions: la surprise, la déception, la colère, ou l’acceptation. Ce sont des sentiments légitimes, peu importe les raisons qui vous poussent à quitter votre emploi.

L’employeur a ses propres contraintes, et une annonce de démission implique un long processus de recrutement derrière vous qui se rajoute au stress d’un départ.

Préparez-vous à aborder ouvertement les raisons de votre départ tout en restant constructif dans vos propos.

Vous n’avez pas besoin de mentir: on vous propose un meilleur salaire ailleurs, vous souhaitez vous reconvertir, vous êtes noyé sous le travail, ce que vous avez négocié à l’embauche n’a pas été respecté? Ce sont de bonnes raisons, vous n’avez pas à avoir honte.

Un contrat professionnel lie deux partis, il n’est pas question d’un engagement unilatéral de votre part, et vous pouvez le rompre.

Exposez les facteurs qui ont motivé votre décision de manière transparente, en évitant toutefois de focaliser uniquement sur les aspects négatifs. Mettez plutôt l'accent sur vos aspirations professionnelles et les opportunités que vous cherchez à explorer.

Soyez prêt à discuter des implications de votre départ sur l'équipe et proposez des solutions ou des suggestions pour faciliter la transition. Montrez votre engagement à assurer une passation efficace de vos responsabilités et à collaborer avec votre successeur, si possible.

4. Gérez l’après de façon professionnelle

Vous n’avez pas encore tout à fait quitté l’entreprise: vous devez respecter votre période de préavis.

Cet après est très important, car il représente votre ultime interaction professionnelle avec l’entreprise.

Si vous devez annoncer la nouvelle vous-même, essayez de demander si vous pouvez le faire lors d’une réunion d’équipe, afin de ne pas privilégier trop de collègues au détriment d’autres, ce qui pourrait susciter des tensions. Mieux vaut annoncer votre départ au groupe.

Qui plus est, ne le faites pas trop tard non plus, car vos collègues vont eux aussi devoir gérer la nouvelle.

Cela impliquera-t-il plus de travail pour eux? Auront-ils besoin de votre aide si vous êtes plus compétent et qualifié?

Bien que vous ayez pris la décision de partir, il va falloir maintenir un niveau élevé d'engagement et de professionnalisme pendant votre période de préavis. Cela comprend la poursuite de vos tâches quotidiennes avec la même rigueur et l'offre de votre collaboration pour garantir une transition sans heurts.

5. Soyez dans le partage auprès de votre équipe

Gardez à l'esprit que votre attitude pendant cette période résonnera dans la mémoire de vos collègues.

 Être disponible pour répondre à leurs interrogations, offrir votre soutien, et maintenir une attitude positive contribuera à préserver des relations professionnelles constructives même après votre départ effectif.

Prenez le temps d'évaluer l'avancement de vos projets en cours, en exposant clairement leur état actuel, les prochaines étapes, et en identifiant les points nécessitant une attention particulière après votre départ.

L'objectif est de garantir que votre équipe soit bien informée de tous les aspects de votre travail.

Pour cela, vous pouvez identifier les informations cruciales que votre remplaçant ou vos collègues devront maîtriser. Des explications claires au travers de documents explicatifs, de guides de référence, et la proposition d’une formation pour votre successeur seront grandement appréciées.

Après avoir officiellement annoncé votre départ de poste, si possible, vous pouvez rester disponible pour aider.

Le but n’est vraiment pas de continuer de travailler gratuitement, mais plutôt de répondre aux questions s’il y en a.

Rassurez votre équipe en leur indiquant qu'elles peuvent vous contacter même après votre départ effectif, démontrant ainsi votre engagement envers le succès à long terme de l'équipe.

Partir en mauvais terme avec son employeur, une mauvaise idée

Choisir de quitter son emploi peut être une décision délicate, mais partir en de bons termes avec votre employeur est essentiel pour préserver votre réputation professionnelle.

Éviter de laisser des relations tendues derrière vous est une stratégie avisée, et cela s'applique particulièrement à deux aspects cruciaux: le stress d'une mauvaise recommandation et la préservation de votre réseau professionnel.

L'une des conséquences directes de partir en mauvais termes est le risque de recevoir une recommandation négative de la part de votre employeur actuel.

Cela peut compromettre considérablement vos opportunités professionnelles futures. En maintenant des relations positives, vous maximisez vos chances d'obtenir des références constructives qui renforceront votre crédibilité et votre attractivité sur le marché du travail.

Épargnez-vous le stress émotionnel et professionnel associé à une mauvaise recommandation en adoptant une approche respectueuse et professionnelle tout au long du processus de démission.

Même si les circonstances de votre départ peuvent être complexes, une communication ouverte et constructive est la clé pour minimiser les tensions et préserver votre image professionnelle à long terme. Soyez malin!

Venez chercher votre nouvel emploi chez Fed Manutech!

Chez Fed Manutech, nous aidons les candidats à trouver leur emploi en génie ou dans les secteurs industriels. Si vous venez de quitter votre emploi, nous en avons certainement un pour vous si le secteur vous correspond! 😊

N’hésitez pas à nous envoyer votre candidature spontanée pour que nous voyions ce que nous pouvons faire pour vous.