Parmi les métiers TI, plus particulièrement les métiers du développement web, on retrouve souvent la mention de développeur full stack. 

31 décembre 2022 • FED IT • 6 min

Developpeur full stack

Notre agence de placement en informatique vous en apprend plus sur ce métier passionnant de passionné!

Définition du développeur full stack

L’appellation full-stack désigne un développeur capable d’agir à la fois sur le back end et le front end. Il peut aussi bien aider une équipe à comprendre tous les aspects d’un projet agile grâce à la pluralité de ses compétences, qu’agir lui-même sur tous les aspects d’un site ou d’une application. Concrètement un développeur full stack peut gérer l’entièreté de la création et de la maintenance d’un site internet ou d’une application.

Lorsque vous postulez pour une offre d’emploi pour développeur full stack, le recruteur doit spécifier dans l’intitulé du poste le langage demandé. Autrement, vous devrez le trouver dans l’annonce.

Souvent, on parle de développeur Java full stack: il s’agit donc d’un développeur qui maîtrise le langage Java et qui est capable également d’agit sur le front end, notamment par le maniement de plateformes de développement (ou frameworks), comme Angular ou VueJS.

Quelle est la différence entre le front end et le back end

Chaque site internet possède un développement front end et back end. Le front end agit sur tout l’aspect visible du site internet, ce avec quoi l’utilisateur peut interagir directement, soit l’interface. Le back end, c’est ce qui inclut la structure du site et toutes les manipulations relatives aux bases de données et au serveur, soit l’arrière-plan invisible pour l’utilisateur.

Ainsi, un développeur full stack sait intervenir à tous ces niveaux! On peut traduire “stack” par “pile de technologies”, ce qui illustre parfaitement la polyvalence dont le développeur full stack doit faire preuve dans le cadre de son métier.

Que fait un développeur full stack?

Créer un site web, un logiciel ou une application à partir de rien, effectuer la maintenance régulière de ces derniers, coder et développer, faire de la revue de code… Les tâches d’un développeur full stack sont variées et nombreuses.

On peut inclure, entre autres:

  • Coder, développer, intégrer du contenu;
  • Analyser et développer des produits logiciels;
  • Automatiser des tests;
  • Améliorer le code rédigé et couvrir l’application de tests unitaires pour éviter au maximum les erreurs techniques et fonctionnels;
  • Analyser et solutionner les problématiques rencontrées;
  • Créer et maintenir des bases de données sous-jacentes au produit;
  • Corriger rapidement les bogues remontés par les clients ou les utilisateurs;
  • Tester unitairement et fonctionnellement les évolutions ajoutées au fil de l’eau.

Le développeur full stack, s’il peut concevoir par lui-même une application, un site ou un logiciel, se doit la plupart du temps d’interagir en équipe dans le cadre d’un projet. Souvent, on parle de projet en agilité. Ainsi, il peut être amené à échanger avec:

Les compétences du développeur full stack

Un développeur full stack étant un véritable couteau suisse, il peut être amené à disposer de nombreuses compétences. On attend déjà de lui qu’il soit capable de s’adapter au vu des nombreuses tâches demandées, qu’il soit rigoureux pour les achever à temps et surtout qu’il aime le domaine de la technologie. Car sans un minimum d’appétence pour le domaine, ce peut être compliqué de perdurer dans le métier!

  • Souvent, la maîtrise du langage Java est plébiscitée, ainsi que la connaissance des frameworks associés – soit des bases de données prêtes à être utilisées.
  • Savoir gérer une base de données: le langage SQL, par exemple, ou encore Oracle, MongoDB, etc…
  • La maîtrise du logiciel de gestion Git est souvent demandée. En effet, Git est un système de contrôle décentralisé, ce qui permet de conserver un historique de tout changement apporté au projet.
  • Faire preuve de résilience et avoir une bonne communication: un développeur full stack dépend souvent d’une équipe, et il doit tout du moins s’adapter aux contraintes et au cahier des charges fourni par le client ou la hiérarchie.
  • Aimer résoudre les problèmes et posséder un esprit analytique.
  • C’est un métier où il est très important de réaliser une veille continue pour se tenir au courant des évolutions du domaine, des outils disponibles et des changements.

Quelle formation pour un développeur full stack au Québec?

L’idéal est de posséder un diplôme universitaire, ou au moins une formation collégiale. En effet, la plupart des développeurs au Québec détiennent au minimum un DEC.

Dans la réalité, vous pouvez toujours vous démarquer même sans diplôme, car le métier de développeur requiert surtout des compétences à jour.

Cela dépendra toujours du recruteur et de l’entreprise qui embauche, mais l’informatique est un domaine où vous pouvez vous faire remarquer par vos travaux plus que par vos diplômes. Ainsi, un développeur peut joindre à son CV un portfolio avec des réalisations de sites web, d’applications, et présenter ses précédents projets dans le but de justifier de ses connaissances acquises sur le tas, pourvu qu’elles soient à jour.

Le salaire d’un développeur full stack

Comptez environ un salaire médian par an de $72 000 au Canada. On estime le salaire moyen d’un développeur full stack à Montréal à $80 000. Et si l’on recoupe les chiffres entre profils junior et senior, on estime entre $55 000 et $75 000 les salaires pour un junior contre $95 000 à $125 000 pour un profil senior.

Les développeurs full stack possèdent très souvent un profil junior, et rares sont les plus expérimentés. Cela se ressent au niveau du salaire!

Fed IT vous aide à trouver un emploi de développeur full stack ou à le recruter!

Vous êtes à la recherche d’un poste en TI sur Montréal? Nos recruteurs TI aident à la fois les candidats à trouver le poste qui leur faut mais également les entreprises à pourvoir leurs besoins en recrutement.

Vous souhaitez nous contacter pour en savoir plus? Nous sommes toujours disponibles pour vous aider, et vous pouvez même nous envoyer votre candidature spontanée si vous souhaitez postuler dans les métiers de l’informatique.